Partagez | 
 

 La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBREPrincesse des Lions

₪ Opération Cobra : 28
₪ Date d'inscription : 19/11/2014


MessageSujet: La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]   Jeu 20 Nov - 17:56


Tu vas souffrir
la vengeance est un plat qui se mange froid


Je n'avais pas eu envie de me lever aujourd'hui. Je serais volontiers resté coucher dans mon grand lit chaud plutôt que d'aller au lycée pour avoir des cours ennuyeux tel que la philosophie. Qu'est ce que je pouvais détester cette matière. En tout cas, Kovu m'avait à moitié viré du lit quand mon réveil avait sonné et j'avais été obligé de me lever même si je n'en avais aucune envie. Après une bonne douche, je m'habillais d'une jupe qui arrivait juste au dessus du genou et d'un pull moulant à col roulé, le tout dans des tons gris. Je pris un rapide petit déjeuner avant de préparer mon sac de cours. Je ne le faisais jamais la veille malgré les recommandations contraires de mon père mais que voulez vous, je n'aimais pas obéir aux ordres, encore moins à ceux de mon père. Alors que j'étais en train de terminer mon orange, mon père se leva du canapé où il était pour me dire que j'étais en retard à mon cours de philo. Jetant rapidement le reste de mon orange, j'allais prendre ma veste préférée quand je me souvins qu'elle avait été brûlé quelques jours plus tôt. Si jamais j'apprenais qui était le petit salopard qui avait osé faire cela, je lui ferais passer l'envie d'être né. On avait pas idée de faire ainsi brûler une veste. En tout cas, heureusement que je ne l'avais pas sur moi à ce moment là sinon j'aurai été gravement brûlé. Je pris donc une autre veste et partis en courant en direction du lycée.

Mon premier cours fut assez sympas. J'aimais l'art plastique, j'en avais fait mon option. Bon, je n'étais pas une grande artiste mais j'étais quand même douée. Et puis, l'heure de pause était arrivée. Oui, une heure. Notre professeur d'histoire était absent aujourd'hui et cela nous laissais une heure pour nous relaxer. Non pas que les arts soient difficiles mais on ne dit jamais non à une heure de pause. Alors que nous nous rendions à la salle des étudiants pour passer l'heure de pause, nous passâmes devant le couloir des casiers. Et là, une bonne surprise m'attendait: la miss Darling se trouvait devant son casier. Et j'avais très envie de l'embêter. Mais je commençais sérieusement à me lasser des échanges à sens unique vu que la petite brune ne me répondait jamais. Et aujourd'hui, j'étais bien décidé à la faire sortir de ses gonds. Et je savais parfaitement comment.

"Alors brunette, on est pas avec son chéri aujourd'hui?"

Par chéri, je voulais bien entendu parler de l'autre monstre de Peter Pan. Je les avais vu quelques jours plus tôt ensemble à la bibliothèque. Je les avais trouvé proche, trop proche même. Comment la jeune fille pouvait elle tolérer qu'un monstre pareil soit assise juste à côté d'elle. Même si je n'appréciais pas la jeune fille, j'étais persuadé qu'elle méritait mieux.

"Ca te dérange vraiment pas de traîner avec un monstre?"


∞everleigh

_________________
Don't ever take a single second to breathe, they're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead.

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRELittle Bird

₪ Opération Cobra : 146
₪ Date d'inscription : 16/11/2014


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]   Jeu 20 Nov - 19:12

 
Noala ••• Wendy

La vengeance est un plat qui se mange froid



 
Les jours avaient passé depuis mes retrouvailles avec Peter Pan. Le jeune garçon se révélait être très sympathique depuis sa perte de mémoire et je ne craignais plus de m'asseoir à côté de lui en cours. En même temps, nous passions pas mal de temps ensemble à réviser après les cours. Michael et Jean me demandaient souvent avec qui je passais du temps le soir à la bibliothèque du lycée mais je ne leur répondais pas. Je ne voulais pas qu'ils s'inquiètent pour rien. Aujourd'hui, j'étais même pressé d'aller en cours car je savais que j'allais revoir le garçon perdu. Je m'étais levé un peu avant que mon réveil ne sonne et je m'étais dépêché de me préparer pour aller en cours. Jean était déjà debout et il me demanda si je comptais encore rentré tard ce soir. Je lui répondis que je ne savais pas et que je lui enverrais un sms quand je le saurais. Je pris un petit pain au chocolat que j'allais manger sur le chemin.

Une fois au lycée, je me surpris à chercher Peter des yeux mais je ne le vis pas. Il était peut être déjà dans la salle de classe. Allait il devenir bon élève? A voir. En tout cas, plutôt que de traîner dans les couloirs, j'allais directement dans la salle de classe où j'allais avoir cours d'anglais. Certainement l'un des cours où j'étais le plus douée. En même temps, c'était assez facile pour moi d'être bonne en anglais vu que j'étais née là bas, en Angleterre. Une fois le cours fini, je partis à mon casier pour aller chercher mon livre de géographie. Malheureusement, je n'arriverais certainement jamais à mon cours... Peters était là avec sa petite bande. J'essayais de passer inaperçu mais elle me remarqua rapidement et m'apostropha. Je ne répondis pas même si j'avais très envie de le faire. Mais par la suite, je ne pus que me retourner pour l'envoyer voir ailleurs si j'y étais.

« Peter n'est pas un monstre! »
 
luckyred.

_________________
il est l'acier de mes barreaux
je vous en prie, soyez mon ennemie. le poison me dévore, de vous aimer si fort. et je me perds, à vouloir me défaire, de ces liens qui me serrent. je me bats contre toi. je me bats contre moi. ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBREPrincesse des Lions

₪ Opération Cobra : 28
₪ Date d'inscription : 19/11/2014


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]   Ven 21 Nov - 22:23


   
Tu vas souffrir
la vengeance est un plat qui se mange froid



   J'avais envie que Wendy sorte de ses gonds, j'avais envie que l'enveloppe de petite fille se craquelle et qu'on découvre le vrai visage de la soit disant petite fille parfaite qu'était la petite intello de Darling. Et quoi de mieux pour cela que de parler de Peter Pan. Je n'ignorais pas ce qu'il c'était passé entre eux pendant plus d'un siècle, la cage et la manipulation. Elle devait clairement en vouloir au monstre. Et j'étais persuadé quand appelant Peter son chéri, elle réagirait. Mais elle n'avait pas réagi à la phrase que j'attendais. Peter Pan n'était pas un monstre... Elle avouait à demi mot les sentiments qu'elle avait pour l'éternel adolescent et cela me fit sourire. Si seulement elle savait que son amnésie n'était qu'une façade et qu'il cherchait juste le moins de la briser une nouvelle fois. Je ne pus que glousser en fermant les yeux et en secouant la tête. La jeunesse était tellement naïve. A croire qu'elle ne se rendait pas compte que Peter jouait avec elle alors que c'était parfaitement visible. Cependant, je m'avançais vers la jeune enfant, bien décidé à lui ouvrir les yeux.

"Wendy... Tu avoues donc tes sentiments pour ce monstre? Pauvre enfant... Il est juste bon à briser ce qu'il a dans les mains, c'est un petit garçon capricieux qui aime casser ses jouets... Et tu es le prochain jouet sur sa liste."

Si elle ne comprenait pas cet avertissement, je crois que je ferais en sorte que Wendy découvre que j'avais raison, comme toujours. Et elle allait vite devoir se faire une raison: Peter Pan était incapable d'apprécier quelqu'un, encore plus une petite écervelée comme Wendy. Parce que c'était ce qu'elle était... Une petite écervelée à croire que le monstre était capable de sentiment. Et puis, elle passait ses soirées et ses journées à bosser... Incapable de trouver un moment pour s'amuser celle là. C'était certainement cela qui m’horripilait le plus. Elle avait à peine quinze ans et elle ne savait pas faire autre chose que de bosser dés qu'elle le pouvait. Dés que je croisais cette pauvre enfant soit elle allait en cours soit elle allait réviser à la bibliothèque du lycée... Elle ne prenait jamais un temps pour penser à elle et s'amuser? En tout cas, j'étais bien contente de ma petite tirade sur les jouets parce que Wendy était une petite marionnette que l'on pouvait manipuler à sa guise. Et je ne me gênais pas pour le faire. Mais si Peter Pan décidait de s'y mettre, il allait vite marcher sur mes plates-bandes. Wendy était mon souffre douleur à moi, pas à lui. Je retournais auprès de mes amies, attendant de voir ce que la douce écervelée allait me répondre.
   

_________________
Don't ever take a single second to breathe, they're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead.

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRELittle Bird

₪ Opération Cobra : 146
₪ Date d'inscription : 16/11/2014


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]   Sam 22 Nov - 10:14

 
Noala ••• Wendy

La vengeance est un plat qui se mange froid



 
Nan mais sérieusement, je ne pouvais passer une journée tranquille sans être la cible des remarques déplacées de la blonde? Il fallait croire que non parce qu'à peine m'avait elle vu que Noala s'en prit à moi en disant que Peter était mon petit ami et que c'était un monstre. Tellement en colère face à cette dernière remarque, je n'avais même pas pensé à contredire la peste sur le fait que Peter et moi n'étions pas en couple. J'allais me retourner quand elle rebondit sur ce que j'avais dit. Moi, avoir des sentiments pour Peter Pan? Quelle étrange idée... Et en même temps pas tant que cela. Après tout, je me sentais bizarre quand j'étais au côté de l'éternel adolescent. Enfin, je me sentais bizarre à côté de quiconque ici, ayant l'impression de ne pas être à ma place à cause des railleries dont Noala faisait preuve envers moi. Mais en même temps, avec Peter s'était différent. Avec le jeune garçon, je me sentais plus à ma place et c'était ça qui en soit était bizarre. Ou peut être pas, sachant que j'avais vécu plus de cent ans à ces côtés. Mais jusqu'à avoir des sentiments amoureux... Peut être ou peut être pas. Il faudrait que j'en parle à quelqu'un... Mais à qui? En amie, je n'avais que Peter et Maël et personne à qui parler. Je ne savais pas si Maël si connaissait en sentiments et il était hors de question que j'aille voir Peter sans savoir ce que je ressentais réellement pour lui. Sinon, j'avais toujours mes frères mais disons que je pense que cela passerait très mal si je leur disais que j'étais potentiellement amoureuse d'une personne qu'ils ne peuvent pas voir. Je l'avais bien vu quand j'étais revenue des cours avec le jeune garçon, le premier soir de notre 'réconciliation', si on pouvait appeler ça ainsi. Me retournais vers Noala, je serais un peu plus mes livres contre moi, pas sur de ce que j'allais faire.

« Et bien, écoute, je préfère être amoureuse d'un monstre comme tu l'appelles qu'amie avec quelqu'un qui prend les gens de haut et qui pense qu'elle peut tout avoir sous prétexte que son père est un roi. Tu n'es rien Peters, rien d'autre qu'une petite prétentieuse juste bonne à traîner avec des pintades écervelées qui te font croire qu'elles sont tes amies mais qui n'hésitent pas à te critiquer dans leur dos. »

Bon, je ne disais pas que la vérité mais je connaissais ce genre de fille avec qui Noala traînait. C'était typiquement le genre que filles que je voyais et qui correspondait bien à ce que Noala cherchait. Mais en même temps, j'étais persuadé que ses copines n'étaient pas tout à fait honnête avec leur chef de groupe et qu'elles n'hésitaient pas à faire leur lèche cul quand elles étaient avec la jeune prétentieuse mais qui n'y passait pas par quatre chemins pour la critiquer quand elle avait le dos tourné. Mais je n'en avais pas fini avec Noala. Pour être sur qu'elle me laisserait tranquille, j'avais encore une carte dans ma poche. Je n'étais pas une habituée de ce vocabulaire mais j'étais bien décidé à l'utiliser pour choquer Noala et lui faire prendre conscience que je n'étais pas son jouet. Car j'étais le jouet de la pimbêche et non celui de Peter.

« Et puis, mieux vaut être le jouet de Peter Pan que celui d'une fille de joie... »

Sur cette dernière parole, je me détournais finalement et repris la route de ma salle de classe, laissant Noala derrière moi avec son groupe. Le tout dans un silence de cathédrale. Je souris car cela voulait dire que j'avais assez choqué miss Peters pour qu'elle ne sache pas quoi répondre à ma dernière réplique. Bon, j'avoue que j'y étais allé peut être un peu trop fort mais j'avais atteint mon objectif: avoir la paix pour la fin de la journée.
 
luckyred.

_________________
il est l'acier de mes barreaux
je vous en prie, soyez mon ennemie. le poison me dévore, de vous aimer si fort. et je me perds, à vouloir me défaire, de ces liens qui me serrent. je me bats contre toi. je me bats contre moi. ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBREPrincesse des Lions

₪ Opération Cobra : 28
₪ Date d'inscription : 19/11/2014


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]   Sam 22 Nov - 10:50


   
Tu vas souffrir
la vengeance est un plat qui se mange froid



   J'étais persuadé d'avoir fermé son caquet à l'adolescente mais à croire que non. En tout cas, elle parut réfléchir après que je lui ais dit qu'elle était amoureuse du monstre. A croire qu'elle ne savait pas elle même qu'elle était amoureuse de Pan. Ce qui était pourtant évident à voir quand on voyait les deux jeunes ensemble. Et tout cas, cela m'avait sauté aux yeux et j'étais bien décidé à en jouer pour faire encore plus de mal à Wendy. Elle se tourna finalement vers moi pour me répondre, disant qu'elle préférait être amoureuse d'un monstre qu'amie avec moi. Il n'avait jamais été question que l'on devienne amies, plutôt mourir. Nan mais qu'est ce qu'elle savait de moi à part cette enveloppe de garce qu'elle voyait tous les jours? Elle ne savait rien et elle osait prétendre que j'étais ainsi juste parce que mon père était le roi de son royaume. Si seulement elle savait qu'elle serait déjà morte dans notre royaume pour avoir osé tenir de tels propos. J'allais d'ailleurs en toucher deux mots à mon père, histoire de voir ce qu'il allait faire. J'espérais bien qu'il allait aller jusqu'à chez les Darling pour avoir une petite conversation avec les frères de la jeune fille. Histoire que ces derniers soient aussi sur son dos. Mais le reste me laissa sur les fesses et passablement en colère. Mes amies n'étaient pas des focus. Elles m'appréciaient réellement vu que nous avions grandit ensemble sur la terre des lions. Ce n'était pas parce que les amis de Wendy n'était pas droits avec elle que les miens étaient aussi. Mes amies aussi étaient en colère d'avoir été appelés pintades écervelées et elles me regardaient toutes en se demandant sûrement ce que j'allais faire pour venger notre honneur à toute. Pour l'instant rien, j'allais juste continuer à rabaisser la jeune adolescente jusqu'à ce qu'elle sorte réellement de ses gonds. Mais la suite ne se passa pas comme prévue. Quand elle insinua que j'étais une prostituée, je vis rouge et je ne pus me contrôler plus longtemps. Voyant la jeune enfant s'éloigner, je la rattrapais en courant. Les gens autour de nous étaient figés, attendant de voir ce qui allait se passer. Rattrapant donc Wendy, je posais ma main sur son épaule pour la retourner et la mettre face à moi avant de lui asséner une violente gifle. Je la plaquais au sol pour déverser ma violence sur elle. Mais rapidement, on m'éloigna de la jeune fille: un professeur avait été alerté par des élèves et il était venu s'interposer. Il me tenait fermement par les épaules pendant que les autres élèves s'occupaient de relever Wendy. J'étais toujours aussi furieuse et je ne pus que cracher ma haine envers l'adolescente.

"Tu as signé ton arrêt de mort Darling. A partir d'aujourd'hui, c'est la guerre entre toi et moi."

Le professeur me tira en arrière et m'annonça que j'allais avoir rendez vous avec le directeur de l'établissement. Je me fichais pas mal de cela, j'avais sauvé mon honneur en attaquant Wendy. Ses phrases blessantes n'étaient pas restés sans punition et de cela je me félicitais. Une fois devant le bureau du directeur, je fus installé sur un fauteuil en attendant d'entrer dans la pièce de la mort, comme la surnommait certains élèves. C'était la première fois que je me trouvais ici. En tout cas, je savais que j'allais revoir rapidement Wendy. Le directeur allait vouloir avoir les deux versions pour se faire son idée et Wendy allait être convoqué également. Un sourire naquit sur mes lèvres en pensant à cela.
   

_________________
Don't ever take a single second to breathe, they're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead.

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRELittle Bird

₪ Opération Cobra : 146
₪ Date d'inscription : 16/11/2014


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]   Sam 22 Nov - 22:01

 
Noala ••• Wendy

La vengeance est un plat qui se mange froid



 
Si Peters avait cru pouvoir me faire garder le silence avec ses attaques à deux sous, elle c'était trompé. Il en fallait beaucoup pour que j'arrête de parler et elle n'avait pas misé sur les bonnes choses pour que je me taise. Au contraire, elle m'avait énervé. Je pouvais me vanter d'être peu colérique mais là, elle avait été trop loin. Dire que je n'étais qu'une marionnette m'avait guère plu. Je n'étais pas manipulable et Peter n'avait pas ce genre de pensée quand il était avec moi... Du moins, je l'espérais. Le jeune garçon avait réellement changé pour moi et ceux qui refusaient de le voir était des idiots. En tout cas, j'étais assez contente de ma petite tirade sur le fait que je préférais être amoureuse d'un monstre plutôt qu'amie avec elle. Je savais qu'il ne serait jamais question d'amitié entre Noala et moi, nous étions trop virulente l'une avec l'autre pour que la rancœur que je ressentais pour elle finisse par disparaître. Mais je crois qu'elle n'avait pas aimé que je la compare à une fille de joie. Alors que je comptais bien partir pour rejoindre ma salle de cours, j'entendis des pas rapides se rapprocher de moi et finalement une main se posa sur mon épaule. Je fus rapidement retourné, mes chaussures glissant sur le carrelage du couloir des casiers. Je ressentis quasiment instantanément une violente brûlure là où la main de Peters entra en contact avec ma joue. Je fus rapidement plaqué au sol par la jeune femme avant qu'une pluie de coups ne viennent pleuvoir sur mon corps. Cela sembla durer une éternité mais les coups s'arrêtèrent finalement. Des élèves vinrent m'aider à me redresser et je distinguais Peters aux prises avec un professeur. J'avais mal partout et je sentais que je saignais du nez. Si j'avais su qu'un simple mot allait déclencher une telle vague de douleur, je crois que je me serais abstenu de répondre à la populaire. Je fus remise sur mes pieds et conduite à l'infirmerie du lycée. Là, l'infirmière s'occupe de mon nez, m'annonçant qu'heureusement, il n'était pas cassé. En tout cas, j'avais un œil fermé et des ecchymoses qui commençaient à naître un peu partout. Elle m'annonça qu'après un court passage chez le directeur pour donner ma version des faits, j'allais devoir rentrer chez moi. Une bonne chose, je ne me sentais pas capable de suivre une journée de cours. Et puis, il allait falloir que j'aille voir un docteur pour avoir de quoi soigner ses saloperies d'ecchymoses.

Quittant donc l'infirmerie, je fus escorter par l'infirmière jusqu'au bureau du directeur. Peters se trouvait déjà à l'intérieur et je dois dire que je fus contente de ne pas la croiser. Après avoir toquer à la porte, j'entrais dans le bureau quand le directeur me demanda d'entrer. Le reste de la confrontation avec Peters fut plus calme car le directeur nous surveillait. Si j'eus un simple avertissement pour avoir insulter Peters, cette dernière eut une sanction plus lourde. Je quittais le bureau du directeur avant la miss Peters et je fis un détour par mon casier pour prendre les clés de la maison de mes frères avant de rentrer finalement chez moi. Peters ne perdait rien pour attendre.
 
luckyred.

_________________
il est l'acier de mes barreaux
je vous en prie, soyez mon ennemie. le poison me dévore, de vous aimer si fort. et je me perds, à vouloir me défaire, de ces liens qui me serrent. je me bats contre toi. je me bats contre moi. ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBREPrincesse des Lions

₪ Opération Cobra : 28
₪ Date d'inscription : 19/11/2014


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]   Dim 7 Déc - 16:14


   
Tu vas souffrir
la vengeance est un plat qui se mange froid



   Je n'arrivais pas à croire ce que Wendy avait osé me dire. Moi, une prostituée... Nan mais elle c'était bien regardé mademoiselle sainte nitouche? Elle aurait vraiment besoin de se trouver un petit copain pour tirer son coup sinon elle allait réellement finir par devenir aigrit... Enfin, plus que maintenant je veux dire. Assise dans le couloir qui menait au bureau du directeur, j'attendais de voir si la miss Darling allait venir pour se plaindre de ce que je lui avais fait. J'avais le visage fermé et le professeur essayait de me parler mais je gardais les mâchoires serrées, toujours en colère après la jeune fille que j'avais violemment agressée. Le directeur finit par sortir de son bureau et me demanda d'entrer. Le professeur m'accompagna et je commençais à parler, uniquement interrompu par le directeur qui me posait des questions. Alors que je réfléchissais à ce que j'allais pouvoir ajouter pour ma défense, la porte s'ouvrit sur mademoiselle sainte nitouche. Je tournais les yeux vers la jeune fille et je fus contente de voir que je l'avais pas mal amoché. Rapidement, les sanctions tombèrent. Si Darling n'eut qu'un avertissement, je ne peux pas dire que j'eus la même chance. J'eus droit à un renvois de l'école pour une durée d'une semaine. J'allais me faire engueuler par mon père... Quoi que ce dernier n'était pas non plus obligé de savoir ce qu'il c'était passé au lycée ce jour là. Le directeur laissa Darling partir la première alors qu'il était occupé à écrire une lettre pour expliquer à mon père ce qu'il c'était passé aujourd'hui, entre la sainte nitouche et moi. Il me tendit l'enveloppe en demandant que je lui redonne l'enveloppe à mon retour avec la signature de mon père dessus. C'était mort pour que mon père n'apprenne pas ce que j'avais fait. Soupirant, je sortis du bureau en rangeant l'enveloppe dans mon sac, avant de prendre la direction de chez moi où je n'avais qu'une envie: me blottir dans les bras de Kovu.
   

_________________
Don't ever take a single second to breathe, they're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead.

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vengeance est un plat qui se mange froid [Wendy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once upon a tales :: ₪ Storybrooke ₪ :: ➛ Town center :: ➙ Ecoles
 :: ➙ Le lycée
-